Les gens qui fabriquent des objets ont des moyens de lutte que n'ont pas les travailleuses des services à domicile ou les enseignan-es. Je souhaite longue vie à leur usine autogérée (c'est ainsi que je traduis "il n'y a plus de hiérarchie").

Les ouvriers et ouvrières de l'usine Philips EGP de Dreux, en lutte depuis des années pour conserver leurs emplois, ont pris hier matin le contrôle de l'usine et de l'organisation des productions pour éviter la fermeture et montrer que l'activité Télé est toujours possible sur le site.

Sur un effectif de 217 salarié-es, 147 ont décidé de produire sous contrôle ouvrier. La marchandise est stockée, elle est la propriété des travailleurs et travailleuses, il n'y a plus de hiérarchie, les productions se font le matin, l'usine est occupée jours et nuit ainsi que le week-end. Les salarié-es qui ont refusé le contrôle du site sont libres de leur choix, mais restent à l'écart, ils n'empêchent pas l'initiative du contrôle ouvrier pour le moment.....