Le(s) suiveur(s) des choses.

mercredi 27 avril 2011

Et après, tu fais quoi ?


La Cantine va fermer. Le dernier jour sera samedi 25 juin et ce sera soirée boeuf, les copains et leurs instruments de musique, on fera donc la fête.

Depuis l'ouverture (mi août 2009) les deux épiceries du quartier ont fermé ; la caisse d'épargne et son bloc d'immeubles ont brûlé et après plus d'un an, rien n'est réparé ; il y a 5 locaux commerciaux vides et les deux qui sont redevenus occupés le sont par un chauffagiste et une entreprise individuelle de nettoyage... 4 des 6 boutiques de droite dans la rue qui va au centre ville sont maintenant fermées (une l'était quand je suis arrivée) ; les deux autres restos sur cet itinéraire sont à vendre... Autant dire que le quartier n'est pas en plein développement.

Et mon créneau (cuisine maison de produits frais, animations militantes) n'a pas eu de succès.

Donc j'arrête. Le 25 juin si mon proprio n'a pas reloué avant. Je lui ai dit de ne pas hésiter. Je n'ai qu'un demi-mois de loyer de retard, et je paierait peut-être tout grâce à la la vente du matériel. Mon prêt bancaire est garanti. Je vais y laisser mes économies mais ne serai pas endettée. Tout va bien.

Je commence donc à l'annoncer et on me dit "tu feras quoi après ?" ou "vous ferez quoi après ?". Et je réponds que ce que j'aimerais bien faire, c'est rien. De professionnel évidemment. Pour le militantisme, l'amitié et le jardin, j'ai plein d'idées.
Et j'ajoute que pour que ce soit faisable, tant que le gouvernement n'a pas supprimé le RSA, faut que je trouve un-e mécène pour 250 euros par mois pendant 10 ans. Quand j'ajoute "en échange de rien", toutes les personnes avec qui j'ai cette conversation me disent que c'est impossible. Pffffffffffffff, la vie est vraiment difficile.

Ne sois pas désolé-e, je vais réellement bien, je t'assure. En plus, mon mal au genou ne me permettrait de toute façon pas de continuer si ça marchait.

samedi 23 avril 2011

Un combat mixte pour le droit à l'avortement ?

Je suis persuadée que les hommes ont tout à gagner à abolir le patriarcat...

Lire la suite

samedi 16 avril 2011

Cet homme violente des femmes

et revendique le droit de continuer à le faire

Lire la suite

dimanche 10 avril 2011

Les filles des 343 récidivent !



L'appel. Pour signer si t'es une femme.


Le blog. Pour participer.

jeudi 7 avril 2011

D'ailleurs ...

C'est juste un vrac, j'arrive pas à vrai-billeter, ces temps-ci ...

Lire la suite

mardi 5 avril 2011

IVG, je vais bien, merci !

Elles se font appeler "les filles des 343 salopes" et elles lancent un appel.

Lire la suite