Le(s) suiveur(s) des choses.

mercredi 29 septembre 2010

Boulegue, boulegue !

Il en restera toujours quelque chose.

Lire la suite

mardi 22 juin 2010

Seins Glinglin

Prolégomènes à l'ablation générale des papes ...

Lire la suite

samedi 14 novembre 2009

La soupe des partisans

A la base, j'ai fait l'achat de poireaux, de carottes et de patates.

Lire la suite

jeudi 2 juillet 2009

« Si j'étais le gros gabian du bout du quai...



…J'irais caguer sur la tête des méchants. »

Hier soir, la lourde moiteur de la journée avait fait jouer le yoyo décomplexé à ma glycémie, les imbéciles du jour avaient joué leur imbécillité du jour, et le plomb fondu qui coulait sur ma peau m’avait rendu d’une humeur massacrante. Bref, j’étais mûr pour vous écrire un billet à la hache.

Et coup sur coup, en l’espace de quelques minutes et juste après avoir rajouté un peu de glace dans mon second Ouzo, trois bonnes choses me sont tombées dessus.

Le monde est bien fait, tout de même.

Vous l’allez voir.

Lire la suite

jeudi 11 juin 2009

Le temps des cerises

Suffirait de tendre le bras, au dernier barreau de l'échelle, plutôt mal assurée, sur cette branche là, luisante et parfumée d'amande et de sève montante, pour cueillir, d'une seule main, une belle poignée de ces cerises, entre le rose-jaune clair et le vermillon, parfois jusqu'au carmin léger, des bigarreau Napoléon....

Lire la suite

mercredi 27 mai 2009

Les 13 de Majencoule

Actes du colloque Vazy2 dit "de Majencoule"

Lire la suite

lundi 25 mai 2009

C'était bien !


Vraiment très bien !!!

Lire la suite

samedi 7 février 2009

Emoi...! et moi, et moi.

Il est des regards croisés, au beau milieu d'une foule, qui vous saisissent. Comme une sérénité impassible et ardente, comme une confiance en demain,...inaltérable !! Comme le David de Michelangelo...sur son socle de bronze, depuis plus de 4 siècles, le muscle au repos et la fibre ardente...! Il est des regards et des mains, juste effleurés, qui vous égratignent le coeur à jamais...!

Lire la suite

vendredi 16 janvier 2009

Love at first sight

Peu importent les circonstances
Peu importe ton apparence
Peu importe la souffrance ou l'imprévu

Je ne sais pas grand chose de toi
ni de ta venue
Tout ce dont je suis sûre,
c'est de tomber amoureuse de toi
au premier regard...

Lire la suite

mardi 23 septembre 2008

Le coupeur de citrons de la mi-temps.


J'ai de la chance : j'ai foiré à peu près tout ce que j'ai entrepris jusqu'ici.

Lire la suite

mardi 26 août 2008

Cinq particules de bonheur

En suivant la chaîne de Mâme Monolecte

Lire la suite

dimanche 6 juillet 2008

Ah bin, ça marche pô...

« Normalement, l'autorité judiciaire protège le citoyen. En réalité, elle n'est pas en capacité de le faire. Et ce ne sont pas les populations les plus discriminées qui saisiront la Cour européenne des droits de l'homme. Des associations restent vigilantes et se mobilisent, comme l'Association nationale d'assistance aux frontières pour les étrangers. Mais la société civile ne se pose pas beaucoup de questions. Les gens se disent : « Je n'ai rien à ne me reprocher, donc, où est le problème ? » Ils ne mesurent pas comment le système peut se retourner contre eux. » Virginie Gautron.

Lire la suite

dimanche 29 juin 2008

C'est quand qu'on va où...?

Les silhouettes des arbres se découpent encore sur le bleu incertain d'un crépuscule encore pâle à l'horizon et se perdant dans la nuit bleue, si vaste... des immensités pareilles donnent le vertige!

Le chat roux angora de ma belle envolée, gratte à ma porte.... Allez greffier, vite, prends note!

Ces nuits de juin si courtes et si intenses, emplies de la vibration d'Orion et de celle de Vénus exacerbent de leurs palpitations de papillon vespéral les aubes à naître...invaginées et pleines déjà de demain!

Ma maison est emplie d'âmes nouvelles, de 15 à 25 ans, délicates et tendres, et ce matin, embué de sommeil et d'un brouillard de larmes, j'ai croisé la silhouette étrange, singulière, de cette jeune fille à peine pubère appuyée sur le tronc du même tilleul..., à peine plus habillée et pleurant doucement... une nuit improbable!!

Je suis allé chercher, en silence, une couverture, pour couvrir ses épaules frémissantes de froid et de larmes; je crois qu'elle ne m'a pas vu ou si peu!

Je l'ai accompagnée, dans le plus grand silence, jusqu'à une chambre que je savais inoccupée...Je ne voulais pas que ce "songe d'une nuit d'été"... la réveille! Je ne sais pas encore ce qui s'est passé!

Je n'ai plus dormi, veillant sur elle, à distance!... Quand je me suis réveillé ce matin, l'air était aux chants et aux rires!! Le songe s'était enfui, je me demande d'ailleurs si je n'ai pas rêvé...

mardi 24 juin 2008

Enfin !!!

Demain c'est le premier jour des soldes d'été.

mardi 17 juin 2008

Vous êtes belles !

Place Denfert-Rochereau. J'ai une demi-heure d'avance sur mon rendez-vous, je viens de retirer mon casque, encore tendu du parcours dans les embouteillages. Seize heure. J'allume une cigarette, le regard de l'autre côté de la place, vers l'adresse de la réunion qui m'attends. Je ne l'ai pas vue arriver.

Lire la suite