Le(s) suiveur(s) des choses.

lundi 27 septembre 2010

Cinéma pour la jeunesse

Le pont et la rivière, quoïe ...

Lire la suite

jeudi 1 juillet 2010

MIMOSA

Sa tronche tu ne pouvais pas l’ignorer.

Lire la suite

samedi 28 novembre 2009

Vite fait, bien fait.


« Mais je ne veux pas travailler jusqu’à soixante-cinq ans, moi. J’en mets un bon coup, et j’arrête. »

Il a fait comme il a dit : il en a mis un bon coup.

Et il s’est arrêté. Net.

Quarante-cinq ans, crise cardiaque.

vendredi 23 octobre 2009

C'ETAIT DEMAIN...

L'enfant est toute énervée….

Lire la suite

jeudi 24 septembre 2009

CINQ ANS …

On avais monté sur le blockhaus, là ou qui a les écluses pour voir le bateau de papa arriver, c’est moi qui l’a vu le premier. Mon grand frère y voit rien et ma grande sœur ou maman y savent pas reconnaître les bateaux. Pourtant c’est pas dur hein, les cheminées y z’ont des couleurs pas pareilles et pis des mats de charge avec.

Lire la suite

mercredi 8 juillet 2009

La première neige.

On s'était perdu de vue plus de 5 ans, l'armée.
Du CP à la seconde on a trainé ensemble.
Jusqu'à ce jour en Bretagne,
La fête.

Lire la suite

mercredi 24 juin 2009

Le pays des Samouraïs

Mon papa y croie que je sais pas,
je suis pas grand mais je suis pas bête.
On fait la ronde pasqu’y va appareiller.

Lire la suite

lundi 27 avril 2009

Hommage

"Qu'est-ce qu'ils sont cons"

Lire la suite

samedi 24 janvier 2009

Annonce officielle...

mais de quoi donc, quel suspense insoutenable !!?! :-D

Lire la suite

jeudi 20 novembre 2008

LE COUTEAU SUISSE.

Alors la dernière fois, j’étais fort en colère, j’étais parti pour toujours…

Lire la suite

samedi 1 novembre 2008

Lune rouge

"Comme je respire, je mens, je vais, j'inspire l'air du temps...je mens comme Dieu existe, je mens, je vous le jure.., mon élixir, c'est le vent,... la vie comme elle est, elle est tellement fade, alors moi je l'égaie, avec mes salades, ...l'important, c'est mentir vrai, sur la thorah, sur le coran,.. sur le mieux, sur le pire, je mens comme un dentiste, ... je mens et je m'en fiche !!!", comme dit Clarika, et pourtant, là, ça va être du vrai...! Pour Fajua, encore, spécial dédicace...spécial mise en forme, spécial brouette aussi, très, très...!

Lire la suite

vendredi 17 octobre 2008

Est-ce que ça vaut la peine...!?

On ne sait pas toujours bien de quoi on se préserve, c'est comme un réflexe atavique qui nous vient de très loin...! Il me revient de la fin des années 80, un " Vive la crise!",(oui, on en sourirait presque!), avec la complicité d'un certain Y.Montand...! Peut-être certains se souviennent...! Oui, le chanteur,...non, pas à bicyclette, mais avec des gros sabots...!

Lire la suite

lundi 6 octobre 2008

Coquin Génie.

Il était bossu, bancal, la peau grêlée.

Lire la suite

mercredi 17 septembre 2008

Peu importe le sexe pourvu qu'on ait l'ivresse...

Je fais durer le suspense... ? :)

Lire la suite

vendredi 12 septembre 2008

Comme un éclair bleu, comme....!

C'est dingue, la vitesse, à laquelle, certaines choses peuvent se passer...! En général..., déjà, quand tu dis ça:"En général!", d'un ton péremptoire, ça gâche un peu, mais vous voyez la p'tite chose bleue et vermillon clair,(un peu genre oiseau, quand même...!), sur fond de flou "artistique", et perchée sur un roseau, eh ben , dans un quart de millicentième de seconde, cette petite chose va s'envoler; à la vitesse de l'éclair, oui, sans blague, t'as pas le temps, c'est dans un coin de ton oeil et pfrttt, ça y est plus...!

Bon, je m'étais dit, qu'en l'absence de certaines sommités du comité central, je pouvais prendre le temps, faire un peu littéraire, quoi...Mais faut l'humeur aussi, et ça, cette nuit et même ce matin tôt, l'humeur était morose... Et puis là, en rentrant chez moi, très lentement, près du petit étang, je rêve un peu et là...!! Il faut savoir que dans "nos" campagnes, où le chevreuil, le sanglier,le héron cendré, les hérissons, renards et blaireaux de toutes sortes, les martin-pêcheurs sont aussi rares que des diamants dans la boue...Ils sont ... comme un rire d'enfant au milieu d'un incendie, comme les gouttes inespérées d'une averse impromptue, au milieu du désert...!

Ah, l'éclair bleu pétrole, avec la touche de rouge presque vermillon, si délicate et si vive à la fois, du martin-pêcheur qui s'envole, ça se raconte même pas, c'est comme le bord léger d'une jupe courte qui s'envole sous le souffle de septembre,..ah, non, c'est bien plus, parce que la fille, t'as le temps de la voir traverser la place, mais cet oiseau là, si petit et si brillant !! T'es à peu près sur que tu vas pas le revoir, avant longtemps, très longtemps, parfois, c'est comme une chance à saisir que si tu la manques, ben, c'est bien fait pour ta gueule...!

Alors, vous pensez bien qu'après, changer une dizaine de tuiles et remplacer autant de vitres brisées, c'est d'la rigolade... Enfin presque..! Je souhaite à tous les lecteurs, vraiment, d'avoir cet éclair bleu au fond de l'oeil, au moins une fois... tous les...!! Au moins, une fois..! Vraiment...! Il fait,...(murmure du vent)...léger..!