Sur ce, je m'évade quelques semaines IRL, ça me parait nettement plus amusant. Loin du poste à partir de demain, je reste à votre disposition dès que l'insurrection démarre. Je compte sur les différents réseaux clandestins (du sud et/où de l'ouest) pour m'avertir par les voies convenues lors du dernier congrès de nos forces de frappe. *sempre*

D'la bise à tous.