Petite dédicace hyper 'tellectuelle des "Amis d'ta femme" à celui dont la femme a un prénom (mais ce n'est pas Maurice)

(didascalie liminaire : se lit avec la voix pâteuse et rocailleuse, hésitante et légèrement fausse, du brailleur bien imbibé)

Marée basse

Je ne sais pas pour vous,
mais, pour ce qui est de moi,
faudrait que j'boive un coup,
tout, n'importe quoi...
Ça fera bien l'affaire
à force de chanter
de hurler et de braire
j'ai besoin d'picoler !
Mais qu'on ne me serve pas
du jus de fruits ou de la flotte
surtout pas de coca (NDT : ou alors du Breizh)
je tiens trop à ma glotte

refrain:
patron ya marée basse
fais-moi voir la p'tite sœur
j'ai le gosier qui s'lasse
être tout sec quelle horreur

Un bon demi bien frais,
pour y mettre du gout,
le picon ya qu'ça d'vrai,
ou même un petit rouge :
un bon vieux jaja,
plus ca tache et mieux c'est,
ou bien un pastaga,
mais sans glaçons s'te plaît.
Tequila, gin, vodka
rhum ou encore whisky,
sers moi tout c'que tu as :
tu me sauves la vie

refrain:
patron ya marée basse
fais moi voir la ptite soeur
j'ai le gosier qui s'lasse
être tout sec quelle horreur

j'ai besoin de fortifiants :
y'en a bien dès qui s'dopent !
l'alcool c'est important
pour qu'l'humeur se développe.
Et même si ça rend beauf'
- quoiqu'ça dépend pour qui -
l'hiver ça me réchauffe
l'été ça m'rafraîchit.
Et tant pis pour mon foie :
on crèvera tous, ça se fête !
autant viv' dans la joie,
merde on est pas des bêtes !

refrain

Voici ce que ça donne... (âmes sensibles s'abstenir ;o)


Et pour ceux qui connaissent pas les Amis d'ta femme je recommande chaudement de commencer par Cayenne (même si c'est une reprise, comme je viens de l'apprendre) ou Ploum ploum Tralala (que je ne trouve pas en vidéo) ou leur album "noir... et rouge aussi un peu".