"Pour le ministre de la Défense, Hervé Morin, le nom de Bigeard valait à lui seul «tous les titres de gloire et tous les grades»". (Le Parisien).