Le(s) suiveur(s) des choses.

jeudi 25 septembre 2008

C'est toujours les meilleurs blablabla...

Ça nous fait une belle jambe, tiens, que ce soit toujours les meilleurs qui partent en premier, quand tu ne voudrais pas qu'ils partent... :(

Lire la suite

mardi 9 septembre 2008

Faut jamais se fier aux apparences...!

Ben oui, des fois, on pourrait croire et en fait, non! La vie c'est souvent beaucoup plus compliqué que ça en a l'air! Tenez, un exemple, prenez une date au hasard, j'sais pas moi, le 13, par exemple, c'est tout à fait par hasard.... le 13 septembre 2008! Vous avez prévu un truc depuis longtemps, avec une bande de potes, ça va être super et puis patatras...!

Bon, il se trouve que ce jour là est l'anniversaire d'une de vos meilleures amies, mais enfin, pour une fois... Enfin, bon, ça n'a pas été facile, mais elle a promis de ne pas se fâcher...pour cette fois! Ouf! Et puis, fin juin, une autre amie, très proche, elle aussi et championne de tir au pistolet, ben oui, quoi, personne n'est parfait...et puis c'est un don, chez elle, elle ne s'entraîne jamais et elle est toujours sélectionnée dans son équipe parisienne. En plus les championnats, c'est toujours à côté de chez moi, donc une bonne occase de se faire un restau...quoi,..., qui a dit, et de passer la nuit ensemble, qui l'a dit ? Bon, O.K, mais c'est pas souvent et c'est justement le 12 et le 13, et oui, vous avez gagné...!

Mais là, où ça devient franchement ingérable, et pourtant votre vie, oui, enfin la mienne, n'est pas facile: c'est que samedi, une amie de longue date, dont vous n'avez que très peu de nouvelles depuis 6 ans, vu la jalousie excessive, (enfin, je trouve!), de son compagnon, vous appelle au téléphone, pour vous dire qu'elle a quitté son compagnon, trop jaloux,(je vous l'avais dit!), s'ensuit une longue conversation fort agréable et ce matin, dans votre boîte-mail, cette "gentille" et brûlante invitation:"Qu'est ce que tu dirais de se retrouver à Dijon, j'arriverai de Suisse vers midi, samedi 13...!"...,là..., ça commence à faire beaucoup!

D'autant plus, qu'entre temps, une très tendre amie, (quoi, une autre..., ah, ça va, hein, je fais c'qu'j'veux!, j'vous avais dit que ma vie n'était pas facile...!), me demande de l'accompagner, pour l'aider à déménager à Aubervilliers, jolie et paisible bourgade des environs de Paris,(pour ceux qui connaissent pas!) et tout ça quel jour!? Je vous le donne Emile, le 13, eh oui, vous avez encore gagné!!... Je suis maudit ou quoi...?

D'autant plus, qu'entre temps, on m'avait, (une autre amie..., oui, je sais!), très gentiment et gratos, en plus, proposé une petite maison entre le 10 et le 20 sur l'Ile d'Oléron... Bon, j'arrête, parce que, là, c'est trop... Je risque de me retrouver coincé entre Benoît XVI et la fête de l'Huma... Vous feriez quoi, vous, à ma place...!?